fbpx

Le drainage lymphatique Leduc

7.1 Les techniques décongestives de Földi et Casley-Smith

La première technique à reprendre les travaux de drainage lymphatique de Vodder est celle de Michael Földi. Son approche est seulement faite dans un objectif thérapeutique. Seuls les professionnels de la santé pouvaient utiliser cette nouvelle technique. Dr Földi était un médecin hongrois qui a mis sur pied avec sa conjointe une clinique traitant les œdèmes en Allemagne. Cette clinique offrait des traitements de décongestion de l’œdème en deux étapes.

La première étape consiste à drainer l’œdème manuellement. Cette première étape vient avec des exercices de décongestion, une éducation thérapeutique ainsi que de l’utilisation durant la séance des bandages de compression. La deuxième étape est le maintien de la compression entre les séances.

Drainage Lymphatique Manuel de base

Le drainage utilise les manœuvres de base que Vodder avait établie pour son drainage lymphatique manuel. La pression utilisée pour le professionnel sera toutefois en fonction de la région traitée en évitant d’être trop puissante pour ne pas nuire aux filaments d’ancrage des capillaires lymphatique.

Dans les années 60, les études sur la microcirculation commençaient et Földi s’en inspira pour drainer les zones dépendantes des ganglions lymphatiques en suivant les trajets des voies anatomiques. Cependant, il ne proposa pas une durée de traitement. Il reste les principes de base du massage soit drainer la région proximale et ensuite de drainer la région plus distale.

Pour donner un exemple de drainage de la jambe, l’abdomen et la cuisse de l’individu seront préalablement drainés sans que le drainage au niveau du cou soit exécuté.

L’efficacité de la technique de Földi a été évaluée auprès de patients qui avaient eu le cancer du sein. Le drainage avait permis une réduction de près de 70% la taille de l’inflammation durant le traitement et durant l’étape de maintient l’œdème avait augmenté près de 15%. Malheureusement, ces données prouvent que cette technique est efficace, mais ne démontre pas spécifiquement la véracité de l’utilisation du DLM seul.

La technique de J. Casley Smith

La technique de J. Casley Smith se base sur la méthode de M.Földi soit des manœuvres aux mouvements lents, doux et rythmés en cercle. Sa technique est rétrograde et permet de diffuser la lymphe vers les ganglions lymphatiques sains. Chez J.C Smith, il est préférable d’évacuer la lymphe vers des régions saines au lieu de favoriser la résorption de l’œdème et ainsi stimuler le système lymphatique dans la région de l’œdème.

La méthode proposée ne se veut pas seulement décongestive, elle veut que la région de partage lymphatique ou de zone tributaire soit davantage traitée et ciblée. La technique laisse plus d’espace aux sensations sous les mains du thérapeute lorsqu‘il pratique ses manœuvres. La ressentie est plus importante que la justesse du geste.

J.C Smith innove avec l’implantation de la respiration profonde et de l’éducation à l’automassage des ganglions sains. Il propose au client de faire des séquences de mouvements qui ressemblent au drainage lymphatique manuel en les pratiquant au niveau du cou et de la racine et des extrémités des membres.

Le Drainage Lymphatique Manuel du Docteur Leduc

La technique du Docteur Leduc

La technique Leduc doit son nom au belge Albert Leduc. Fondateur de la technique, docteur en éducation physique et diplômé en kinésithérapie et en réadaptation, il s’inspira de la technique du drainage lymphatique de Vodder. Aujourd’hui son fils Olivier Leduc, doctorant en kinésithérapie poursuit les travaux de recherches de son père.

La méthode de drainage lymphatique de Leduc reposerait sur deux principes. Le premier est le captage de la lymphe par le réseau lymphatique dans la région de l’œdème et le deuxième est de vidanger le surplus lymphatique vers une région non surchargée. La réalisation de cette technique est d’une durée d’environ de trente minutes.

La méthode élaborée du docteur Albert Leduc est inspirée en grande partie des travaux de Vodder. Elle agence le drainage lymphatique manuel avec l’utilisation d’appareils de pressothérapie. Par exemple, la technique utilise le drainage lymphatique manuel en plus d’utiliser des outils tels que de longues bottes gonflables assemblées à un compresseur permettant d’exercer une pression adéquate à des endroits bien déterminés.

Les manœuvres sont faites de mouvements circulaires dirigés vers un même centre se disant concentrique. La pression est légère ne dépassant pas 40 mm hg de pression en déprimant légèrement la peau tout en l’étirant sur les plans plus profonds. Une dépression longitudinale le long d’un membre permet un étirement cutané ce qui favorise une absorption des capillaires lymphatiques et peut être faite avec les doigts ou les pouces.

Ce sont des manœuvres dites en tampon buvard. Les manœuvres sont répétées plusieurs fois sur la même région. Une des variances dans cette technique est la pression en bracelet. C’est une pression intermittente, car il y a une étape de relâchement.

7.3 Les manœuvres du Drainage Lymphatique Manuel Leduc :

Les manœuvres sur ganglions lymphatiques sont légères, peu appuyées et perpendiculaires aux vaisseaux lymphatiques efférents.

Les manœuvres d’appel commencent vers le bord radial de la main et se complètent sur le bord cubital. Une traction de la peau est faite vers la racine du segment du membre en soin. La technique permet de décongestionner la région en aval de la zone pathologique. L’objectif des manœuvres est de créer un vide favorisant l’appel de la lymphe au niveau de la zone à drainer et aussi augmenter la vitesse de déchargement de la région traitée.

Les manœuvres de résorption sont faites sur l’œdème directement. La main du massothérapeute se fait à partir du cinquième rayon pour finir avec le bord radial. L’ensemble du mouvement est fait par les membres supérieurs du massothérapeute. La lymphe sera dirigée par le massothérapeute vers le sens physiologique du drainage et la lymphe excédentaire sera dirigée vers les capillaires initiaux afin d’être drainés par les pré collecteurs.

D’après une étude menée par la famille Leduc, la technique d’appel fait en amont et à proximité de l’œdème produit un effet d’aspiration lymphatique et favorise la fonction lymphatique. Ils proposent de ne pas faire cette technique plus loin que le premier relai ganglionnaire.

Note importante :

Suite à une rencontre que j’ai eu avec Michel Eid, enseignant de la technique de drainage lymphatique au Québec et massothérapeute, j’ai décidé de reporter le reste de la formation de drainage lymphatique manuel au mois de septembre 2020. De plus, avec la pandémie de Covid-19, je préfère offrir à la communauté des cours de relations d’aide. Bon cours.

Lien pour le premier module

Share on facebook
Facebook